• Stéphane Moreau, un Rastignac en bord de Meuse

    On le dit dur, cassant, implacable, prêt à "tuer" symboliquement son père spirituel – comme feu Michel Daerden qui l’avait affublé du surnom de Brutus… Ce n’est pas faux. Mais derrière la carapace il y a aussi, nous confie-t-on, un homme sensible, fragile, voir même timide qui se cache derrière un sourire enjoliveur et un accent traînant. Dans l’œil du cyclone dans l’affaire Publifin-Nethys, Stéphane Moreau accuse le coup. Au point d’avoir été victime jeudi d’un malaise cardiaque qui lui a valu une courte hospitalisation. "Il est rentré chez lui mais il est très affecté, confie une connaissance proche, on le fait passer pour un parrain qui tire toutes les ficelles. Mais tout le monde, dans tous

    Echo.be q il y a 10 min
  • Claude Parmentier, ex-chef de cabinet adjoint de Paul Furlan, démissionne du CA de Nethys

    Claude Parmentier (PS), ancien chef de cabinet adjoint du ministre wallon des Pouvoirs locaux Paul Furlan, a démissionné de son poste d’administrateur de Nethys, une des filiales de Publifin. Claude Parmentier (PS), ancien chef de cabinet adjoint du ministre wallon des Pouvoirs locaux Paul Furlan, a démissionné de son poste d’administrateur de Nethys, une des filiales de Publifin, révèle samedi l’édition numérique de La Meuse (Sudpresse). L’intéressé aurait évoqué cette décision vendredi lors des vœux du personnel communal de la commune de Wanze, dont il est le bourgmestre. L’homme va, par ailleurs, également renoncer à son mandat au conseil d’administration du fonds de pension liégeois Ogeo

    L'Avenir.net: Belgique q il y a 56 min
  • Deux dealers tentent de vendre de la cocaïne à un policier en civil à Charleroi

    Deux individus qui vendaient de la drogue "à la criée" dans le centre de Charleroi ont approché un policier en civil, vendredi soir. Ce dernier a prévenu ses collègues qui ont pu l'aider à intercepter les dealers. Les suspects ont été privés de liberté et présentés au parquet. Un officier de police judiciaire, qui circulait en civil sur le boulevard Janson à Charleroi, a été accosté par deux individus qui lui ont proposé une dose de cocaïne pour 10 euros vendredi soir. Le policier a refusé poliment la transaction mais a prévenu ses collègues du Groupe de Sécurisation et d'Appui, qui sont descendus sur les lieux. A la vue des combis, les deux dealers ont pris la fuite mais se sont dirigés vers

    7s7 q
  • Cinq survivants extraits de l'hôtel enseveli en Italie

    Les secouristes continuaient dans la nuit de vendredi à sonder les décombres de l'hôtel dévasté mercredi par une avalanche dans le centre de l'Italie, récompensés par la découverte inespérée de dix survivants et le sauvetage de tous les enfants. Cinq des dix survivants repérés sont toutefois encore prisonniers de l'hôtel recouvert de neige, 48 heures après le drame. "Nous sommes en contact vocal avec ces survivants que nous essayons encore de secourir. Nous avons passé une sonde équipée d'une caméra et avons pu les voir, mais il n'y a pas assez d'espace pour leur acheminer de la nourriture, de l'eau ou des couvertures", a précisé le porte-parole des pompiers italiens, Luca Cari, depuis le QG

    Echo.be q
  • Cédric Halin, l’échevin cdH d’Olne qui a révélé le scandale Publifin, en devient administrateur

    Cédric Halin, l’échevin cdH d’Olne qui a révélé le scandale Publifin, a accepté, à la demande du président de son parti, de devenir administrateur de l’intercommunale après la démission des quatre administrateurs centristes. Cédric Halin, l’échevin cdH d’Olne qui a révélé le scandale Publifin, a accepté, à la demande du président de son parti, de devenir administrateur de l’intercommunale après la démission des quatre administrateurs centristes, a-t-il annoncé samedi à l’agence Belga. «J’ai expressément donné mon accord mais uniquement à titre gratuit», explique-t-il. L’intercommunale Publifin est dans l’oeil du cyclone depuis la révélation en décembre des montants faramineux des rémunérations

    L'Avenir.net: Belgique q
  • Le Président a gardé sa tenue de campagne (ANALYSE)

    InternationalProtectionnisme et populisme ont dominé un discours bref et indigent.  Bien qu’on ait entendu dire que Donald Trump allait s’inspirer de John F. Kennedy pour son discours d’investiture, vendredi, au Capitole, les commentateurs avaient placé la barre assez bas. Le nouveau président des Etats-Unis, en effet, est tout sauf un orateur de talent et, sur le fond, il avait pris jusque-là comme ligne de conduite d’en dire le moins possible. On redoutait donc l’exercice. On n’avait pas tort. Le discours d’investiture est un moment solennel et privilégié pour chaque nouvel occupant de la Maison-Blanche. Ecouté par toute la nation, observé par le monde entier, celui-ci peut exposer sa vision,

    Lalibre.be - Actu q
  • Publifin: le bureau de parti du PS débattra des mesures proposées par le président Di Rupo

    Le président du parti socialiste (PS), Elio Di Rupo, a annoncé samedi matin à l'occasion des vœux de la fédération liégeois, qu'une batterie de mesures légales serait discutée lundi à l'occasion du bureau de parti afin de rémunérer de façon juste les mandataires, offrant ainsi une réponse au scandale Publifin, cette holding financière qui gère entre autres Nethys. Le président du parti socialiste prône une transparence des rémunérations publiques dans le respect de la protection de la vie privée mais également la déclaration des mandats publics sous le contrôle effectif des instances officielles. M. Di Rupo souhaite aussi la création d'une commission de déontologie et d'éthique au sein des parlements

    Lalibre.be - Actu q
  • "Les administrateurs ont touché 411 euros brut par mois", affirme une filiale de Nethys

    Le président, les vice-présidents et membres du conseil d'administration de Newin, la filiale d'intégration des services informatiques de Nethys, ont touché, en 2014 et 2015, 205 euros net par mois (ou 411 euros brut) en tantièmes redistribués par Nethys, a affirmé samedi son administrateur-délégué, Philippe Naelten, contestant fermement la clé de réparation avancée par L'Echo permettant à chaque membre du CA de toucher 360.000 euros sur deux ans. La société Newin, active dans les technologies de la télécommunication à destination des grandes et moyennes entreprises, a été rachetée par Tecteo, devenu Nethys, en 2009. Sur les années 2014 et 2014, elle a réalisé cinq millions d'euros de bénéfices

    7s7 q
  • Coincé la nuit dans le musée de la mode, le palais Galliera (reportage photo)

    Reportage au coeur du palais Galliera, à Paris, qui présente les collections de costumes du XVIIIe siècle à nos jours. Les lourdes portes en fer forgé du palais Galliera se referment. Il est 18h et les derniers badauds ont quitté l'exposition « Anatomie d'une collection » qui se donne à voir en ce moment au musée de la mode parisien. On se glisse dans le musée, et une fois la lumière éteinte, et on tombe nez à nez avec l’ombre insolite de cette robe à seins en pointe, signée Jean-Paul Gaultier. Les derniers visiteurs partis, le gilet de Napoléon Ier, le collet en hermine de Sarah Bernhardt et les sages rayures du gilet du petit Louis XVII restent sans bouger dans leur vitrine. Rien à voir avec

    Lalibre.be - Culture q
  • Obama et le club des cinq

    InternationalLe cercle des anciens présidents américains toujours en vie accueille le petit nouveau. Barack Obama a rejoint ce vendredi le club fermé des anciens présidents encore en vie. Ils seront donc cinq, dont deux Bush et deux prix Nobel. 1 - Jimmy Carter, 92 ans, 39e président (1977-1981). Plutôt bon pied bon œil, Jimmy Carter est un "ancien président professionnel" depuis trente-cinq ans, un record. "Je ne peux pas nier que je suis meilleur ex-président que je n’ai été président", avouait-il en 2005. Ce n’était pas bien difficile, persifleront certains, tant le démocrate a été impopulaire à la fin de son unique mandat, marqué par une économie en déroute et la crise des otages en Iran.

    Lalibre.be - Actu q
  • Près de 3.000 porcs et 980 truies meurent dans un incendie à Aartrijke

    Le feu a rapidement causé un important dégagement de fumée. Plusieurs corps de pompiers ont été dépêchés sur place afin de circonscrire le sinistre, qui a presque complètement détruit la porcherie où il s'était déclaré. L'origine de l'incendie n'est pas encore connue. On ignore également si des substances nocives ont été libérées. Par mesure de prudence, il a dès lors été demandé aux riverains de ne pas ouvrir portes et fenêtres, précise la zone de police locale.

    7s7 q
  • La semaine mauve de Trebel passée au crible

    Abonnés Publié le samedi 21 janvier 2017 à 11h59 - Mis à jour le samedi 21 janvier 2017 à 12h30 FootballVoici le récit de la première semaine d’Adrien Trebel à Anderlecht. À moins que Lionel Messi ne signe dans un club belge un de ces jours, le transfert le plus explosif de ce mercato est celui d’Adrien Trebel du Standard à Anderlecht. Voici - en détail - la première semaine de Trebel en tant que Mauve. Samedi : il fait son choix Seuls les quelques protagonistes sont au courant : Adrien Trebel opte pour Anderlecht, qui offre trois millions au Standard. En compagnie de son agent et son frère, il passe la nuit dans son domicile à Liège avant le grand jour. Dimanche : il vide son casier et signe

    Lalibre.be - Sports q
  • "Black box" : les grands restaurants proposent une solution "win-win"

    EntrepriseCitoyens, professionnels, entreprises et Etat seraient gagnants. La Belgian Restaurants Association (BRA) a révélé à "La Libre" les lignes directrices d’un plan audacieux pour résoudre le problème de la fameuse "black box" imposée par le gouvernement au secteur Horeca. L’association qui regroupe 450 restaurateurs propose un "deal" intelligent qui permettrait de pousser tous les acteurs du secteur Horeca à activer leur black box, et qui serait à la fois bénéfique à l’Etat, aux clients et aux restaurants. Le principe ? "La philosophie de notre proposition est la même que celle qui a prévalu lors de l’instauration des titres-services qui ont permis de faire sortir de la clandestinité des

    Lalibre.be - Economie q
  • Un numéro de téléphone pour refroidir les dragueurs trop collants

    Le numéro de téléphone est contrôlé par une intelligence artificielle.

    Le Soir q
  • Près de 11.000 personnes rapatriées dans leur pays en 2016

    L'an dernier, 10.907 étrangers ont été renvoyés dans leur pays d'origine, ce qui constitue une hausse de 8% par rapport à 2015, lit-on dans De Standaard samedi. Le secrétaire d'Etat à l'Asile et à la Migration Theo Francken (N-VA) visait le cap des 11.500 pour 2016 mais, en raison de l'attentat à l'aéroport le 22 mars, de nombreux vols de rapatriement n'ont pas pu avoir lieu, explique-t-il. Les chiffres émanent de l'Office des étrangers et correspondent à la somme des rapatriements, des renvois de demandeurs d'asile dans le pays dans lequel ils sont entrés dans l'Union européenne, des retours à la frontière et des rapatriés volontaires. En 2015, 3.107 étrangers avaient été rapatriés vers leur

    7s7 q
  • Tout comprendre sur le scandale Publifin

    vidéo C'est le scandale qui agite la sphère politique wallonne. Depuis le 20 décembre, l'affaire Publifin n'a cessé d'enfler en mettant en lumière des rémunérations astronomiques de mandataires publics au sein de l'intercommunale liégeoise et de sa filiale Nethys où ils siègent comme administrateur. Un système occulte dans lequel des élus locaux coiffent plusieurs casquettes, notamment dans des structures privées attachées à un organisme public. Certains ont démissionné ou remboursé les salaires perçus pour avoir fait acte de présence (ou d'absence) à des réunions parfois "bidons". Cliquez ici pour un affichage optimal de l'infographie sur mobile D'autres résistent, comme Stéphane Moreau, le

    7s7 q
  • En deux ans, Nethys aurait distribué 4,4 millions à dix fidèles

    Nouvelle découverte dans les comptes d’une des filiales de Nethys et, par devers celle-ci, de l’intercommunale Publifin: la politique de tantièmes menée par Newin en 2014 et 2015 ne manque pas d’interpeller. À l’issue de ces deux exercices-là, la société aurait versé, selon nos informations, pour 4,4 millions d’euros de tantièmes à ses douze administrateurs: elle leur aurait distribué 2,29 millions d’euros en 2014 et 2,12 millions l’année suivante. Précisons qu’auparavant, Newin ne pratiquait pas de la sorte. Newin est une société spécialisée dans l’intégration des services des technologies de l’information et de la communication; c’est l’ancienne Win wallonne rachetée par Nethys (Tecteo à l’époque)

    Echo.be q
  • Maingain sur Publifin: «C’est un système concerté entre les partis»

    Le président de Défi, Olivier Maingain, crie son «ras-le-bol du bal de l’hypocrisie» à la suite des révélations du scandale Publifin samedi dans les colonnes de La Libre Belgique. «Personne ne va croire que que ce système a été décidé par quelques membres d’un comité de secteur d’une intercommunale. C’est un système négocié politiquement et concerté entre les partis», affirme-t-il. Olivier Maingain en profite pour s’attaquer à la culture politique à Liège. «Il y a une sorte d’omerta pour mettre en place des systèmes tels que ceux-là.» D’après lui, il s’agit à présent de sanctionner les administrateurs de Publifin qui ont mis en place le système. Il appelle à ce que tous les participants soient

    Le Soir q
  • Hôtel enseveli en Italie: quatre survivants et deux corps extraits ce samedi matin

    Quatre survivants -deux hommes et deux femmes- ont été extraits samedi des décombres de l’hôtel dévasté mercredi par une avalanche dans le centre de l’Italie, ont indiqué les pompiers, qui ont également retrouvé les corps de deux femme sans vie. Les pompiers, qui mènent une lutte contre la montre sur le site enfoui sous la neige, ont annoncé samedi avoir secouru vivants vers 3h00 du matin deux femmes et un homme. Ils ont ensuite pu extraire un autre homme vers 6h00 du matin. Une personne en vie encore dans l’hôtel En revanche, ils ont retrouvé deux femmes décédées, portant le bilan officiel des victimes à quatre personnes. Deux premiers corps sans vie avaient été retrouvés au premier jour des

    Le Soir q
  • L’enfer, c’est les autres. Vraiment ?

    « L’enfer, c’est les Autres » dit Garcin dans la pièce Huis clos de Sartre. Et non « L’enfer, ce sont les Autres », variante possible dans ce contexte. Comme peuvent coexister « c’est toujours les meilleurs qui s’en vont » et « ce sont toujours les meilleurs qui s’en vont ». Par contre, vous direz : « c’est vous les meilleurs » et non « ce sont vous les meilleurs ». Dans ces énoncés, l’accord du verbe est régi tantôt par le sujet singulier ce , tantôt par l’attribut. Le plus souvent, les deux possibilités sont admises ; toutefois, dans le cas des pronoms personnels nous et vous , seul l’accord avec ce est toléré. Cette disparité, résultat de l’histoire de la construction c’est , entraîne parfois

    Le Soir q